Postes de redressement Savoie

Construction des postes de redressement Savoie

Le projet en bref

Nous construisons un bâtiment dans lequel seront installés deux nouveaux postes de redressement. Les postes sont situés sous l’avenue Savoie près de la rue Ontario, là où se trouve déjà un poste de ventilation mécanique.

Un poste de redressement héberge des équipements nécessaires à l’alimentation électrique des voies du métro. Nous avons 63 postes de redressement répartis à travers le réseau, la plupart d’entre eux étant situés entre les stations de métro.

Durée des travaux: avril 2017 à l'automne 2019

Nature des travaux: construction de postes de redressement

Impact sur le service métro: non

Impact sur le service bus: non

Impacts sur les déplacements des clients

Ce projet n'a aucun impact sur le service du métro.

Impacts sur les résidents du secteur

Depuis le mois de novembre 2019, le chantier n'occasionne plus d'entraves au déplacement.

La construction des postes de redressement est maintenant terminée. Seuls des travaux de finition restent à compléter, pour la plupart à l’intérieur du bâtiment.

Une portion des clôtures qui ceinturaient la zone des travaux a été retirée. Au printemps 2020, nous terminerons les travaux d'aménagement extérieur, notamment la pose du gazon sur le terrain adjacent au bâtiment, afin de le remettre en état.

En savoir plus sur le projet

Une fois les travaux terminés, les postes ne seront pas une source de nuisance pour les résidents. Les ventilateurs des équipements des postes de redressement sont munis de silencieux performants. Une fois en service, le bruit émis respectera la réglementation municipale et ne sera pas plus élevé que celui du poste de ventilation mécanique actuel. Ce niveau de bruit est si bas qu’il peut être masqué par une conversation humaine normale ou par le bruit ambiant du secteur.

Contenu de l'onglet 5

Le projet en images

Texte important

Restez informés!

Restez informé de la progression du projet et des événements particuliers en vous inscrivant au bulletin électronique.


Ces travaux sont effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec.

Haut de page