Villa-Maria

L’accessibilité universelle à la station Villa-Maria

Offrir un réseau de transports collectifs universellement accessible est une priorité stratégique de la Société de transport de Montréal. Dans le cadre de cette démarche, des travaux importants auront lieu à la station Villa-Maria afin de la rendre universellement accessible avec l'ajout de trois ascenseurs. La fin des travaux est prévue à l’hiver 2022.

En tout temps, les services de bus et de métro seront maintenus, mais les arrêts de bus seront déplacés pendant les travaux.

Dès l’automne 2019, la boucle de bus qui ceinture l’édicule sera fermée afin de nous permettre de procéder à l’excavation et à la fracturation du roc nécessaire à l’avancement du projet. Cette première phase des travaux débutera le 3 septembre pour se terminer en novembre 2020.

Foire aux questions

Les travaux débuteront en septembre 2019 pour se terminer à l’hiver 2022. Cet important chantier sera déployé selon des phases bien définies afin de réduire les impacts sur la clientèle et les riverains.

Oui, les services de bus et de métro seront maintenus en tout temps.

Oui, les arrêts des lignes 24 – Sherbrooke, 103 – Monkland et 162 – Westminster seront relocalisés à proximité de la station puisque des travaux auront lieu dans la boucle de bus qui ceinture la station.

Les travaux de construction risquant de générer du bruit seront généralement retreints à un horaire limité entre 7h et 19h. Conformément à la règlementation municipale et afin de respecter l'échéancier, il pourrait toutefois arriver que les travaux se poursuivent pendant le week-end.

De façon générale, les excavations dans le roc seront réalisées par micro-dynamitage. Bien que cette méthode soit privilégiée, nous pourrions avoir recours à du fractionnement avec des équipements mécaniques pour certaines parties des excavations du roc.

Oui. Dans une phase ultérieure, des cloisons seront installées dans la station, notamment au niveau passerelle et dans les escaliers menant aux quais, pour délimiter la zone des travaux.

Ajouter des ascenseurs dans un bâtiment existant demande beaucoup de planification et est un défi de taille. Néanmoins, la STM vise à améliorer l’accessibilité physique de ses infrastructures et faciliter les déplacements verticaux. L’agrandissement permettra d’installer un nouvel ascenseur pour relier le niveau rez-de-chaussée jusqu’au niveau où se trouve la loge de l’agent de station.

Les cercles en béton polymère constituent l’œuvre d’art à la station Villa-Maria. Ces immenses cercles de couleurs vives sont placés à des angles différents, de manière à orienter la clientèle. Certains cercles devront être déplacés afin d’installer des cloisons de chantier, mais ils seront remis en place à la fin des travaux.

Différents critères influencent l'ordre de transformation des stations. Les stations de correspondance ont d'abord été priorisées, et sont sur le point d'être complétées.

D’autres critères, tels que le fait que la station soit un terminus et qu’elle soit située dans un quartier densément peuplé, son achalandage, et le fait qu’elle participe à une répartition équitable sur le réseau sont pris en considération. Finalement, les difficultés techniques liées à chacun des sites influencent notre capacité à y déployer rapidement des chantiers.

L'excavation nécessaire à la réalisation des travaux génèrera des vibrations qui pourraient être perçues par les résidents à proximité du chantier. Nous avons mandaté une firme indépendante d'experts afin de procéder à des relevés (notamment photographiques) des immeubles voisins du chantier. Ces inspections permettent de documenter l'état des propriétés avant et après les travaux.

Dans le cas peu probable où des dommages seraient identifiés, un rapport d'expertise pourrait aider à identifier si les dommages sont dus aux vibrations engendrées par le chantier. Les propriétés ciblées par cette procédure recevront une communication à cet effet.

L'accessibilité universelle permet à tous d'accéder à une station de métro, de s'y orienter et de s'y déplacer convenablement afin d'utiliser pleinement l'ensemble des services offerts à la population.

Aperçu de la station après les travaux


Le programme Accessibilité est rendu possible grâce aux subventions additionnelles annoncées de la part des gouvernements fédéral et provincial dans le but d’accélérer les travaux d’accessibilité universelle et de rendre 41 stations de métro accessibles d’ici 2025.

Haut de page