Retour de la 112 ouest à son arrêt habituel

Depuis le 14 novembre 2022, le trottoir de la rue Drake est à nouveau accessible et l'arrêt de la 112 ouest est de retour à son emplacement d'origine, sur la rue Drake, devant les portes de la station.

Nous réalisons présentement des travaux en hauteur, sur le toit de la marquise de la station Jolicoeur. Un corridor sécurisé a donc été installé autour de la station comme mesure de protection.

Travaux en cours à la station Jolicœur

 

Le projet en bref

Nous avons entrepris des travaux afin de rendre la station Jolicoeur universellement accessible.

Durée des travaux : 7 octobre 2019 au début de 2023

Nature des travaux : installation d'ascenseurs

Impacts métro : non

Impacts bus : oui

Impacts sur les déplacements des clients

 
  • La station reste ouverte en tout temps.
  • Le débarcadère pour voitures n'est plus en fonction pendant la période des travaux.
  • Certains supports à vélos sont relocalisés près des portes de la station.
Texte important

L'arrêt de la 112 ouest est de retour à son emplacement d'origine, sur la rue Drake, devant les portes de la station.

 

Nouvelles du chantier | Février 2022

À l’extérieur, les travaux d’excavation sont presque terminés. Il reste encore à remblayer quelques parties et à réaliser certains travaux en surface.

Les travaux de bétonnage tirent également à leur fin, et ceux en lien avec les puits de ventilation naturelle, près des portes-papillon, sont terminés. Ces puits de ventilation sont désormais en fonction.

Pour pouvoir installer les ascenseurs dans cette station, nous devons agrandir l’édicule de part et d’autre, au niveau de la rue. Nous sommes présentement en train de compléter les travaux d’enveloppe du bâtiment pour l’agrandissement du côté de la rue Drake, c’est-à-dire que nous avons installé de nouveaux murs rideaux, ces grandes fenêtres qui composent les murs de la station.

Le montage d’un premier ascenseur avance très bien. La majeure partie des travaux d’électromécaniques est complétée. Parallèlement à ceci, la construction de l’autre puits d’ascenseur se terminera sous peu. L’installation du deuxième ascenseur commencera dès la fin des travaux d’infrastructure de celui-ci.  

Impacts sur les résidents du secteur

Les travaux de construction risquant de générer du bruit seront généralement restreints à un horaire limité entre 7 h et 19 h. Conformément à la réglementation municipale et afin de respecter l'échéancier, il pourrait toutefois arriver que les travaux se poursuivent pendant le week-end.

Aussi, puisque certains travaux doivent absolument être effectués en dehors des heures d’exploitation du métro, ils pourront être réalisés la nuit.

En savoir plus sur le projet

Plusieurs étapes sont nécessaires pour intégrer des ascenseurs dans une station de métro. Étant donné l’architecture et la configuration actuelles de la station Jolicoeur, nous allons agrandir l’édicule de part et d’autre, pour pouvoir intégrer les deux nouveaux ascenseurs. Ceux-ci seront donc situés vers la rue de Sève et seront reliés à la mezzanine par des corridors intérieurs, en prolongeant la marquise rouge existante. Un nouveau mur-rideau, c’est-à-dire un mur entièrement vitré, sera construit, tout en respectant l’architecture unique de la station.

Les deux puits de ventilation naturelle existants seront agrandis, puisque qu’une portion de leur surface sera utilisée pour l’intégration des ascenseurs et deux autres puits de ventilation seront ajoutés sur la rue Jolicoeur.

Une nouvelle œuvre d’art fait son apparition à la station!

Réalisée par l’artiste Chloé Desjardins dans le cadre des travaux de mise en accessibilité de la station, la sculpture Perspective reflète l’opposition entre la transparence et l’opacité, ainsi que certains principes expérimentés par le célèbre architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe, dont le style international a inspiré l’architecte de la station Jolicœur, Claude Boucher.

En savoir plus sur l'oeuvre et l'artiste

Contenu de l'onglet 5

Le projet en images


Le programme Accessibilité est rendu possible grâce aux subventions additionnelles annoncées de la part des gouvernements fédéral et provincial dans le but d’accélérer les travaux d’accessibilité universelle afin d’avoir 30 stations accessibles d’ici 2025.

Haut de page