Agrandissement d'un atelier souterrain et réfection de la station Viau

Travaux de la Ville de Montréal sur l’avenue Pierre-de Coubertin

Texte important

Depuis le 18 novembre 2022, les deux portes d'accès à la station de métro situées sur l'avenue Pierre-de Coubertin (au sud de l'édicule du métro) sont rouvertes à la clientèle et la circulation piétonne est possible sur les trottoirs à l'avant de la station, à l'intérieur du corridor piéton.

Au printemps 2022, la Ville de Montréal a entrepris des travaux sur l’avenue Pierre-De Coubertin, à l'ouest de la rue Viau. Un corridor piéton est aménagé pour assurer la sécurité des piétons. Des travaux de pavage nécessiteront la fermeture partielle du trottoir devant la station, entre l’édicule et la rue Viau. 

Les lignes 34 Sainte-Catherine,125 Ontario, 136 Viau seront détournées jusqu’à l’automne 2022 en raison des travaux.

En tout temps la station Viau restera accessible pour la clientèle.

Voici l'emplacement des arrêts durant les travaux:

La STM n'étant pas en charge de ces travaux, pour toutes questions concernant ces travaux, contactez la ligne de renseignements Info-travaux de la Ville de Montréal au 514 872-3777.

Travaux de réfection terminés à la station Viau

Le projet en bref

La station Viau et son atelier souterrain ont été l’objet d’importants travaux. La station a été entièrement rénovée et dotée de deux ascenseurs, qui sont en service depuis le mois de novembre 2021. L’atelier souterrain, quant à lui, a maintenant une capacité d'opération doublée grâce à son agrandissement. L'ensemble de ces travaux sont maintenant terminés.

Une station qui fait peau neuve

Différents travaux ont été effectués en station dont notamment :

  • Le remplacement de la membrane d’étanchéité du toit souterrain de la station;
  • La réfection des quatre escaliers fixes;
  • L’installation d’une nouvelle céramique au sol;
  • Le réaménagement de la ligne de perception, afin d’améliorer la fluidité des déplacements;
  • Le remplacement des murs rideaux, formant les murs extérieurs;
  • Un éclairage entièrement refait dans toute la station;
  • Le remplacement et la relocalisation des portes-papillon, dont certaines sont maintenant motorisées, afin de faciliter l’accès à la station;
  • La relocalisation du portillon à vantaux, facilitant l’accès devant la loge et la circulation des personnes à mobilité réduite ou des familles avec poussette.
  • L’installation de la nouvelle signalétique partout en station.

De nouveaux ascenseurs

Ces travaux ont également été l’occasion d’ajouter des ascenseurs à la station Viau, ce qui en fait la 19e station universellement accessible du réseau du métro.

De nouveaux bâtiments auxiliaires

Deux nouveaux bâtiments auxiliaires ont été construits. Le premier contient deux puits de ventilation et une sortie d’urgence et le deuxième, situé en arrière de la station, comprend un nouveau monte-charge, un puits de ventilation naturelle ainsi que diverses salles techniques.

Agrandissement de l’atelier souterrain

L’atelier situé sous la station Viau - aussi appelé centre d’attachement - a été agrandi durant les travaux, ce qui a permis d’en doubler la capacité d’opération.

C’est notamment à cet endroit que sont garés différents véhicules ferroviaires nécessaires à l’entretien du tunnel et des rails du métro durant la nuit. Cet agrandissement de l’atelier souterrain, relié au nouveau monte-charge, permettra également d’augmenter la capacité de transport de matériaux et la réalisation de différentes activités liées aux travaux, devant souvent s’exécuter uniquement de nuit. Cela nous permettra ainsi de répondre encore mieux à la demande croissante de nos nombreux grands chantiers dans le réseau.

En savoir plus sur le projet

L’agrandissement de l’atelier souterrain

On appelle aussi centre d’attachement ce bâtiment souterrain adjacent à la station où sont garés des véhicules ferroviaires nécessaires à l’entretien du tunnel et des rails du métro pendant la nuit. Il comprend aussi des bureaux et un magasin rempli de pièces ferroviaires spécialisées. Le réseau du métro compte trois centres d’attachement qui sont les ports d’attache d’environ 25 à 30 employés. Après l’agrandissement du centre d’attachement Viau, 12 à 15 employés supplémentaires se joindront à l’équipe.

Le centre d'attachement, c'est une équipe de spécialistes qui travaille dans l’ombre et qui est responsable de l’entretien préventif et curatif de la voie. En plus de procéder au transport des matériaux et rebus de construction, elle fournit de l’assistance aux entrepreneurs externes. Plus précisément, ce sont des parcoureurs qui cheminent en tunnel pour effectuer des inspections pendant l’exploitation, des cantonniers ainsi que des mécaniciens qui entretiennent et réparent les voies lorsque le métro est fermé. Ils interviennent sur les rails, les barres de guidage, les pistes de roulement, nettoient le radier avec un véhicule aspirateur et effectuent le relampage en tunnel.

L’agrandissement de cette infrastructure figure parmi les stratégies de la STM pour réduire son déficit de maintien des actifs. Notre réseau de métro est vieillissant et nécessite beaucoup d’interventions d’entretien et de réfection. Certaines tâches reliées à ces activités doivent être exécutées exclusivement de nuit dans une plage horaire très restreinte. Cette contrainte amène une logistique de planification très complexe.

Grâce à cet agrandissement, l’entrée et la sortie des matériaux de construction pourront dorénavant se faire par le centre d’attachement Viau et non plus uniquement au centre d’attachement Youville, situé sur la ligne orange, dans le nord de la ville. Cette nouvelle porte d’entrée vers le réseau à partir de la ligne verte permettra non seulement d’augmenter la capacité de réalisation des chantiers de nuit, mais aussi de diminuer le temps de déplacement des véhicules sur le réseau et d’assouplir la logistique de planification. Ainsi, la STM sera en mesure de répondre à la demande croissante de ses grands chantiers dont la cadence et l’envergure sont en accélération. Ce gain de polyvalence et de performance, nous permettra également de trouver un équilibre entre l’entretien régulier du réseau et le service aux entrepreneurs externes.

La planification du projet

Comme dans tous les projets de réfection du réseau du métro, les matériaux de remplacement sont minutieusement sélectionnés, afin qu’ils soient similaires aux matériaux originaux. On s’assure ainsi de respecter l’esprit et l’allure de l’architecture d’origine de la station. Cela dit, il est possible que trouviez que la station n’ait pas beaucoup changé d’allure à la fin des travaux, mais sachez que c’est voulu! Le granite noir, la céramique brune et le béton continueront d’être omniprésents dans la station.

Par sa géométrie, sa configuration simple et sa faible profondeur, la station Viau présentait peu de défis techniques en lien avec l’installation d’ascenseurs. En effet, seulement deux ascenseurs reliant le niveau de la rue aux quais étaient nécessaires. L’occasion de sa réfection majeure était donc toute indiquée pour procéder à sa mise en accessibilité universelle. De plus, cette station est bordée de plusieurs attraits qui en font la 38e station la plus achalandée du réseau, avec près de 2,9 millions d’entrants en 2017.

  • La station Viau est l’une des deux stations de métro construites pour desservir le site principal des Jeux olympiques d’été de 1976. Puisque la station Pie-IX est davantage associée au Stade olympique, on désigne parfois la station Viau comme «l’autre station olympique».
  • Sur le mur est de l’édicule, l’œuvre Opus 74 de Jean-Paul Mousseau attire le regard des voyageurs. Fabriquée de carreaux de céramique turquoise et jaune, la murale représente à la fois le mât du stade et la flamme olympique.
  • L’architecture de cette station comporte deux éléments distinctifs : un puits de lumière placé au centre de la station permettant aux rayons du soleil d’atteindre les quais et de la céramique rouge insérée entre les bandes verticales de béton à la texture éclatée, au‑dessus des bancs des quais.

Contenu de l'onglet 5

Le projet en images


Ces travaux ont été effectués notamment grâce au financement octroyé par le ministère des Transports du Québec.

Haut de page